Le voyage de pierres

Le pavillon préfiguratif de l'IMVT conçu par des étudiants de l'école d'architecture en 2017 ne s’étant pas construit (voir texte sur le pavillon), un groupe d'étudiants a imaginé l'année suivante une fiction, prétexte à monter de nouvelles actions sur l'espace public de la porte d'Aix à Marseille. Les pierres prêtées par les Carrières de Provence pour la construction du pavillon étaient remployées successivement comme assises, supports d'affichage pédagogique, promontoires et clôture de chantier. A chaque fois, les blocs de pierres, tous identiques, étaient déplacés et leur réassemblage proposait autant d'usages utiles accompagnant l'arrivée sur site de l'Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires à l'horizon 2022. Ainsi est né le voyage de pierres.

Catégorie,

Ce projet naît d’un engagement autour de la problématique d’activation des Espaces Publics de la Porte d’Aix et des projets en cours de construction, auprès des habitants du quartier. Il propose un processus actif dans une temporalité précise et travaillée avec celle notamment de la mise en place du chantier de l’I.M.V.T.
En 4 phases, un stock de pierres livré sur la place, gisement témoin pour une prise de conscience de la matière, devient une pyramide offrant autant d’assises que de vues cadrées révélant l’importance stratégique urbaine du lieu. Puis cette pyramide se décompose en bancs et en balises informatives, avant de se transformer en promontoire le long de la clôture du futur chantier de l’I.M.V.T., afin d’en permettre l’observation. Enfin, les pierres seraient une dernière fois assemblées ailleurs, pour prendre enfin la forme pavillon préfiguratif.
C’est cette posture responsable, créative et généreuse que l’école d’architecture de Marseille souhaite soutenir auprès de l’établissement public Euromediterranée, dans ce lieu en devenir sur lequel elle prendra bientôt place.

Le gisement de pierres à la livraison sur site par les Carrières de Provence
Le gisement transformé en pyramide par dissémination de blocs sur l’espace public
La dissémination des blocs forment autant de bancs que de promotoires
A terme, les promontoires forment la clôture de chantier de l’I.M.V.T.
Calendrier des interventions

Les étudiants
Nolwenn RIO, Amélia FAURE, Yoann COUVE

Les encadrants
Kristell FILOTICO, architecte, enseignante TPCAU
Jérôme APACK, architecte, enseignant TPCAU
Nobouko NANSENET, architecte
Romain RICCIOTTI, ingénieur, bureau d’étude structure LAMOUREUX & RICCIOTTI